Glycémie, index et charge glycémiques

Hello ! Cela fait un moment que je n’ai rien publié mais désormais je ferais en sorte de publier un à deux articles par semaine c’est promis ! Je vous retrouve aujourd’hui avec un article de la série spéciale « sucre ». Cette fois-ci on va parler de glycémie, ou plus précisément d’index glycémique qui est bien connu et de charge glycémique qui elle, l’est un peu moins.

La glycémie kézako ?

Pour comprendre ce sujet il en va de soi qu’une définition de la glycémie serait la bienvenue. Pour faire simple, la glycémie correspond au taux de glucose présent dans votre sang. Votre corps est extrêmement bien fait, il est même parfait et veille systématiquement (si vous êtes en bonne santé) à ce que tout soit en parfait équilibre et constance, c’est ce qu’on appelle l’homéostasie. Dans le cas de la glycémie quel est l’organe majeur qui vient régler ce taux de glucose s’il y en a trop ou pas assez ? Il s’agit de votre joli pancréas, cette délicate « feuille » située sous votre foie grâce à la sécrétion  d’hormones : l‘insuline si le taux est trop haut (fonction hypoglycémiante) et glucagon si le taux est trop bas (fonction hyperglycémiante).

 L’index glycémique

L’index glycémique permet de voir la capacité d’un aliment à élever la glycémie dans le sang. C’est pourquoi une alimentation riche en produits avec un fort pouvoir glycémiant peut provoquer notamment, un diabète de type 2 car celui-ci est causé par un excès de glucose dans le sang sur une longue période. D’autant plus que ces aliments ont la fâcheuse habitude de vous provoquer ces fameux coups de barre voire même des moments d’hypoglycémie dans la journée. C’est un cercle vicieux car vous allez vous diriger vers des aliments avec un IG haut qui vont vous rebooster quelques temps car l’insuline fera son travail puis vous aurez de nouveau un coup de pompe avec la chute d’insuline. Cet effet yoyo va finir par fatiguer votre pancréas ainsi que d’autres organes sur le long terme. Il faut savoir que plus l’index glycémique est proche de 100 plus il est élevé, et plus il est proche de 0 plus il sera bas. Voici un tableau assez complet avec la liste des IG de plusieurs aliments.

⇒ IG haut : supérieur à 50

⇒ IG moyen : entre 40 et 50

⇒ IG bas : inférieur à 40

 

La charge glycémique

La charge glycémique est l’indicateur le plus réel de l’impact d’un aliment sur la glycémie car elle prend en compte non seulement l’index glycémique mais aussi la quantité avalée ! Par définition, la charge glycémique d’un aliment reflète sa capacité à élever la glycémie pour une portion de cet aliment. Vous trouverez ici un tableau complet des aliments classés selon leur CG. Voici comment calculer simplement la charge glycémique d’un aliment :

CG = [IG x quantité de glucides d’une portion d’aliment (g)]/100

⇒ CG très faible : inférieure à 7

⇒ CG faible : entre 7 et 10

⇒ CG moyenne : entre 10 et 20

⇒ CG élevée : supérieure à 20

J’espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre toutes ces notions qu’on voit passer très souvent, surtout lorsqu’on s’intéresse de près à l’alimentation. N’hésitez pas à me faire part de votre avis dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *