Ma vision du « sans gluten »

Comme beaucoup de personnes, j’ai opté pour une alimentation plus saine et plus équilibrée. Mais contrairement à certaines qui opèrent ces changements au fur et à mesure et progressivement, je n’ai pas eu cette possibilité. J’ai du, pour des raisons de santé, opter pour un changement radical et rapide. Du coup en une seule année j’ai arrêté le gluten (je vais revenir sur les erreurs que j’ai pu commettre), le lactose, les sels/huiles/farines/sucres raffinés. Si l’on veut positiver les choses, on peut dire que ces petits soucis de santé m’ont permis de faire un total « renouveau » alimentaire et mon corps m’en remercie. Aujourd’hui je vais partager avec vous ma vision (je dis bien « ma » car chaque personne est différente et cela ne peut pas forcément convenir à tout le monde) des modes alimentaires, car oui on peut réellement parler de mode du « healthy » et du « sans gluten« , surtout au niveau commercial. Cet article aura une suite, j’ai préféré le scinder en deux afin qu’il ne soit pas trop long. Cette première partie concernera le « sans gluten » puis la seconde partie portera sur le « healthy« .

Le gluten kezako ?

Le gluten est un mélange de protéines que l’on retrouve naturellement dans certaines céréales telles que le blé, l’orge, l’épeautre, le petit-épeautre, le seigle, le kamut ou encore le timilia (blé sicilien). Il donne l’élasticité aux pâtes à pains, tartes etc tant appréciée des boulangers et des pâtissiers. Pour faire simple (car il y a tellement de livres qui expliquent très bien les effets du « gluten » sur le corps) le gluten n’est PAS mauvais. Oui vous avez bien lu, on le diabolise alors qu’en vrai il a toujours existé. Mais alors d’où vient le problème ? Il faut savoir que si on regarde chimiquement un épi de blé moderne avec un épi de blé du temps du Moyen-Âge, il sera totalement différent pour la simple et bonne raison que pour faire plus de profits et augmenter les récoltes rapidement, le blé a été modifié génétiquement (comme l’orge et le maïs) et du gluten pur lui a été ajouté au fur et à mesure du temps, pour satisfaire encore plus ce besoin d’élasticité tant convoitée. Alors que pendant ce temps, d’autres céréales beaucoup plus sensibles aux changements génétiques comme le petit-épeautre, seigle, kamut, et timilia ont été épargnées ce qui en fait des céréales avec un taux de gluten tout à fait normal et digeste. En ce qui concerne le grand épeautre, cette céréale a été un peu modifiée mais cela reste incomparable au blé moderne. C’est ce qui explique que beaucoup de personnes sont intolérantes au maïs (comme moi) alors qu’il n’y a pourtant pas de gluten. Le corps rejette instinctivement ce qui lui est inconnu comme ce blé, cet orge et ce maïs modifiés pendant des années. Pour ce qui est de l’avoine, il ne contient pas de gluten à proprement parler, c’est uniquement qu’il est cultivé et récolté avec le blé et autres céréales à gluten en général ce qui fait qu’il est « contaminé » pendant les récoltes et le transport. Mais si vous achetez des flocons d’avoine sans gluten, vous ne risquez rien et en plus c’est une excellente céréale avec de nombreuses vertus.

Le « sans gluten »

On m’avait prescrit un régime sans gluten et sans lactose il y a de ça presque 2 ans, alors que je n’y connaissais vraiment pas grand chose car j’ai commencé ma formation en Naturopathie seulement quelques mois après. Je devais donc supprimer blé, orge, avoine, seigle, épeautre et tous les laitages de mon alimentation pendant 3 mois. À vrai dire, arrivée à terme de ce régime je ne sentais pas de réelle amélioration mais je ne saurai la raison que plus tard. Pendant ce régime, j’ai donc consommé les produits du commerce spécialement conçus pour les « sans gluten » et lorsque je relis aujourd’hui la composition de ces derniers, je me dis que l’homme est prêt à tout pour nous berner afin de faire des profits sur le dos de gens réellement malades. En effet, vous y trouverez une tonne d’amidon et le pire étant celui de maïs qu’on retrouve quasiment dans la totalité des produits industriels sans gluten, mais des tonnes de sucre aussi, et en général ce n’est pas le parfait sucre de coco bon pour la santé, mais plutôt des sirops de riz, du sucre blanc et j’en passe, des huiles bien raffinées voire hydrogénées (et trop souvent de l’huile de palme que l’on sait très néfaste d’un point de vue écologique), et autres conservateurs ou additifs. Je ne peux pas vous faire un résumé ici sur les effets de ces cochonneries sur votre santé car cela me prendrait plusieurs pages, mais lisez par vous même les compositions lorsque vous en aurez l’occasion et constatez aussi les valeurs nutritionnelles de ces « aliments ». Je ne comprends vraiment pas pourquoi (quoi que, l’argent peut être…) des produits sans gluten très connus qui ne sont pas bio se retrouvent dans tous les magasins bio pouvant duper des novices en matière de sans gluten…

 Pourquoi je ne recommande pas ce régime à mon entourage ?

Ce régime consiste à enlever tout gluten même le bon, et ne supprime pas le maïs pourtant pas génial pour votre santé. Les personnes ont tendance à se jeter sur les produits industriels, ce que je comprends tout à fait l’ayant pratiqué moi même, dans la mesure où c’est très compliqué au début de cuisiner et pâtisser sans gluten. Et même si ce sont des produits bio, ils sont pour la plupart remplis de sucres, d’amidon (index glycémique entre 85 et 95 donc énorme !) et de farine de riz (qui a un fort index glycémique entre 75 et 95 selon qu’elle est raffinée ou non), farine de maïs (index glycémique de 70 donc élevé), ce qui d’un point de vue nutritionnel n’est pas du tout recommandé, surtout pour votre pancréas et votre santé en règle général.

Et pour les intolérants au gluten dans ce cas ?

Déjà toujours différencier intolérance et allergie au blé pour ce qui va suivre. Étant intolérante au gluten « trop dosé », et donc au blé et à l’orge je suis pourtant totalement tolérante à l’épeautre, petit-épeautre, Kamut, timilia et au seigle. Ce qui est le cas de ma belle soeur diagnostiquée aussi intolérante au gluten et qui pourtant supporte très bien ces céréales.J’ai remarqué cela chez beaucoup de personnes dites « intolérantes au gluten » alors qu’en réalité elles sont justes intolérantes aux céréales modifiées. Pour la simple et bonne raison que ces céréales anciennes n’ayant pas ou quasiment pas subi de mutation génétique, sont justement recommandées pour les problèmes intestinaux et sont parfaitement digestes. Un comble non ? Alors selon certaines sources le petit-épeautre et timilia conviendrait pour la maladie coeliaque vu leur taux de gluten très faible mais je préfère que vous vous renseignez bien avant car il s’agit là d’une réelle pathologie. Pour les personnes allergiques au blé (réactions immédiates), dans ce cas il vaudrait mieux faire des tests médicaux pour ces céréales anciennes oui, mais de la même famille que le blé.

C’est pourquoi mes recettes ne sont pas sans gluten, elles sont sans « mauvais » gluten uniquement, c’est à dire sans blé, ni orge moderne. Je m’autorise un écart tous les 2 ou 3 mois en général que ce soit un plat avec du blé ou un pot de pop corn au cinéma, mais au delà de ça, il n’y a pas une seule trace de blé, orge ou maïs dans mes placards ou mon frigo. C’est aussi pourquoi je n’utilise pas de levure chimique dans la mesure où il y a soit de l’amidon de blé soit de l’amidon de maïs, et le résultat dans mon ventre le lendemain est le même. Du coup c’est bicarbonate et vinaigre de cidre.

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me faire part de votre expérience par le biais des commentaires et je vous retrouve pour la deuxième partie dans quelques jours…

See you soon !

9 Comments

  • Super article
    Je vois également ma vie comme ça
    Avec des vrais farines non transformées, brut authentique et indices bas
    Merci pour ce partage
    Tu gères 😘

  • Hello !
    Quand tu parles de ton régime sans gluten,sucres et lactose ça me fait penser à un régime anti candidose…
    N’est ce pas ? Je viens de le commencer et de le mêler à un régime fodmap…
    J’ai également beaucoup réduit les légumineuses et les céréales, 1 à 2 fois par semaine seulement ( sarrasin ou avoine). Je m’autorise aussi 1 fruit ou 2 par semaine plutôt type fraises ! 1 matin par semaine pain au seigle ou petit épeautre.Tes recettes ont l’air top.. Mais pour l’instant je bannis le chocolat et les fruits.. Tu en penses quoi ? Je vais de suite lire la suite de ton article ; )

    • Hello 💕 C’est exactement ça j’ai fait un premier article sur la candidose et j’avais fait un régime sans sucre céréales légumineuses fruits hormis baies rouges produits laitiers levure produits fermentés mais maintenant uniquement sans sucre, levure, produit fermenté, céréales à gluten et maïs, produits laitiers. Je vais en parler dans le prochain article sur la candidose 😊

  • Salam ‘alaykoum ma belle, merci beaucoup pour ton article très instructif j’y ai appris pas mal de chose. Dit moi je me demandai juste si il y’aviai un problèmes en ce qui concerne la consommation de riz (a t’il été modifier par l’homme comme le maïs ?). Et manger des aliments a ig élevé comporte il un danger ? (Je digérer beaucoup mieux depuis que j’ai supprimé le gluten et les prosuits raffinés mais j’ai aussi perdue du poids et je suis trop maigre maintenant. Alors que j’essaie de manger suffisamment)

    Je suis désolée pour ce très long message, qu’Allah te récompense pour l’aide que tu apporte aux autres.

    • Wa ‘Alaykum Salam ma belle, c’est avec grand plaisir que je partage tout ceci avec vous ! Concernant le riz, non je n’ai jamais entendu qu’il avait été modifié comme lé blé, l’orge ou le maïs. Le fait de manger à IG élevé en permanence est dangereux pour le pancréas mais si on mange équilibré et de tout il n’y a pas de soucis, il faut juste éviter le sucre blanc et céréales raffinées tout simplement. Tu ne manges certainement pas assez de « bonnes calories » et de bonnes graisses, et si tu as une forte porosité intestinale, tu assimileras moins bien les nutriments ce qui peut expliquer aussi une perte de poids.

      Amin merci à toi pour ton soutien <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *