Les alternatives végétales sont-elles toujours plus saines ?

Hello mes petits coquelicots ! Comment allez-vous ? Je voulais vous parler aujourd’hui d’un sujet qui me semblait important d’aborder avec vous. Je vous avais déjà fait un article sur le « healthy » et le « sans gluten » il y a plusieurs mois, et vous avez bien compris que certaines tendances alimentaires ne sont pas forcément les plus saines. Alors pourquoi cet article aujourd’hui ? Tout simplement parce que beaucoup pensent que l’alimentation végétalienne est synonyme de saine, tout comme l’alimentation bio (un glace bio mais remplie de sucre et de mauvais gras est loin d’être saine vous êtes d’accord) ou sans gluten par exemple. Il était temps pour moi de rectifier certaines choses, et d’informer les personnes vegan ou végétaliennes qui me lisent, que les alternatives végétales sont pratiques certes, mais peuvent être mauvaises pour votre santé.

 

L’alimentation végétale peut être malsaine

Quand on est végétalien, ou intolérant aux produits laitiers ou aux oeufs par exemple, on est bien content de trouver certaines alternatives qui nous rendent la vie plus facile et nous frustre moins il faut se l’avouer.  Il faut savoir tout de même qu’une alimentation végétalienne n’empêche en aucun cas la consommation d’aliments très, voire trop, sucrés, ultra raffinés, transformés ou modifiés génétiquement comme le blé, le maïs, les fécules, les huiles hydrogénées et j’en passe. Attention tout de même à votre santé, car certaines personnes, en raison de leurs convictions personnelles, tendent à faire croire que les aliments végétaux sont toujours plus sains que les aliments issus des animaux et nous allons voir ensemble pourquoi c’est faux.

 

L’aquafaba (le jus de pois-chiche)

Cette alternative a été une vraie révolution dans le monde végétal ! Des oeufs en neige sans oeuf c’est désormais possible, et je confirme pour l’avoir testé plusieurs fois. Au début je ne me suis pas trop posée de question sur cet aliment, car du jus de pois-chiche en soi ça a l’air plutôt sain quand on y pense non ? C’est suite à des douleurs digestives intenses, alors que je n’avais mangé aucun des nombreux aliments de ma liste rouge (coucou petit intestin capricieux !), que je cherchais d’où ça venait. Après plusieurs tentatives avec l’aquafaba, j’ai de suite fait le lien car ça correspondait à chaque fois. J’en vois déjà qui se demandent « mais qu’est-ce qu’elle nous raconte, on parle de jus de pois chiche ça peut pas faire de mal », mais quand on pousse la réflexion un peu plus loin, on commence à comprendre. Ne vous a-t-on pas dit suffisamment de fois qu’il fallait faire tremper vos légumineuses pour qu’elles soient plus digestes ? Je le lis et le relis partout, et c’est tout à fait normal car effectivement, dans les légumineuses se trouvent de l’acide phytique, qui vole dans l’intestin les oligo-éléments et minéraux comme le calcium, le magnésium, le fer, le zinc et le cuivre… D’où l’intérêt de bien les tremper, les rincer et les consommer cuites car ce n’est qu’après tout ces processus que le taux d’acide phytique réduit. Les légumineuses contiennent aussi d’autres substances qu’on retrouve dans l’eau de cuisson comme les saponines, les lectines, les oxalates qui sont nocives pour votre intestin qui finira par être percé laissant place à une superbe perméabilité intestinale et toutes les carences qui vont avec. Donc où vont ces substances tant redoutées par notre système digestif ?  Oui, oui ! Dans votre jus de cuisson, c’est à dire votre aquafaba. Sympa n’est-ce pas ? Alors non , je ne dis pas que le blanc d’oeuf n’est pas inflammatoire car il l’est aussi pour beaucoup (d’où les intolérances d’ailleurs), mais je dis simplement attention à n’en consommer que de façon occasionnelle pour préserver votre santé intestinale, et donc votre santé tout court.

 

Le seitan

Le seitan est une alternative à la viande, constituée de gluten de blé… Rien que ça. C’est donc un aliment purement industriel et transformé car le gluten ne pousse pas sur les arbres, il a été retiré du blé afin de pouvoir être vendu seul, comme le fructose en poudre retiré des fruits (c’est une aberration nutritionnelle…). Le gluten de blé est totalement indigeste et très mauvais pour les intestins, et encore plus quand il est pur, sans la céréale entière, comme dans le seitan. Il forme une colle dans les intestins très difficile à digérer, donc c’est clairement à éviter.

 

Les faux-mages

Je vais vous parler ici de faux-mage industriels mais pas de ceux qui sont fait à base de noix de cajou ou tofu par exemple. On voit beaucoup de faux-mages sur le marché français désormais, donc encore une fois c’est bien pratique mais attention toutefois à la qualité des produits. Pour en avoir acheter, de façon occasionnelle, je sais que ces produits sont essentiellement faits à base d’huile transformée, de fécule, de gomme, de sel et d’arômes. Ils n’ont aucun bienfait d’un point de vue nutritionnel, et au contraire la présence de fécule très dosée n’est vraiment pas avantageuse car elle a un index glycémique très élevé. Vous le savez, j’ai moi même réalisé une mozza végétale avec du lait de cajou et de la fécule de tapioca, mais je la consomme occasionnellement, et il y a quand même plein de bienfaits dans le lait de cajou maison d’autant plus que la recette est 100% fait maison et non industrielle. Encore une fois, privilégiez pour votre quotidien des faux-mages réalisés avec des oléagineux ou du tofu lactofermenté, et gardez les autres pour les occasions.

Les charcuteries végétales

Sur le même principe que les faux-mages industriels, ces charcuteries industrielles sont faites majoritairement d’eau, d’huile, d’épaississant, de gomme et d’arômes ou alors ce sont des dérivés du seitan fabriqué toujours avec du gluten de blé. Niveau nutritionnel, rien de sain, c’est même très pauvre en nutriments mais riche en graisses transformées donc privilégiez du fait maison sans gluten de blé ou alors gardez ces alternatives pour des occasions, comme des soirées raclette entre ami(e)s !

 

Le beurre végétal

Alors lui, c’est un de mes préférés niveau « arnaque » et vous allez voir pourquoi. Le beurre végétal, c’est tout simplement de la margarine végétale et savez-vous comment elles sont faites ? Avec plusieurs huiles, qui de base pourraient être top pour votre santé, si seulement elles ne subissaient pas l’hydrogénation. Ce procédé permet aux huiles d’être moins liquides, mais cela produit des acides gras trans, très nocifs pour votre corps. Sinon, ils utilisent de l’huile de palme, riche en acides gras saturés, qui se solidifie donc naturellement, mais qui est catastrophique d’un point de vue écologique et qui reste un acide gras saturé comme le beurre animal. Toutefois, j’ai trouvé deux margarines qui sont plutôt saines malgré qu’elles soient industrielles, sans hydrogénation ni huile de palme :

Saint-Hubert bio : huiles végétales biologiques 57% (colza, coco, karité), eau, émulsifiant (lécithine de soja), sel, arômes naturels.

VitaCoco bio : eau, huile de colza*, huile de coco* 18 %, beurre de karité*, jus de carotte*, jus de citron*, émulsifiant (lécithine de tournesol*), sel marin.

 

Les laitages végétaux industriels 

Que ce soit les yaourts, les crèmes ou les glaces, la plupart ont des ajouts de sucre (même ceux qui sont censés être « natures »), de gomme, épaississants, arômes etc. Vous me direz, dans les laitages d’origine animal c’est aussi sucré avec le lactose mais ce n’est pas un ajout industriel, il est naturellement présent et ils contiennent des ferments excellents pour notre flore intestinale. Le soucis des gommes c’est que certaines sont très nocives pour l’intestin comme la gomme carraghénane, qu’il faut absolument éviter. Pour votre quotidien, consommez des laitages avec des ferments pour en faire profiter votre bidon, sans sucre ajouté et le plus pur possible, auquel cas ils peuvent causer d’autres soucis de santé que ceux provoqués par les laitages conventionnels.

 

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair, quant à moi je vous dis à très bientôt ♥

 

8 Comments

  • Bjour, Merci pour l’article qui est très intéressant par contre on ne sait plus quoi manger du coup surtout lorsque l’on ne veut plus consommer des aliments qui provient d’animaux, que faire 😱😱
    Bonne journée 😀

    • Hello ! Merci beaucoup pour ton retour =) Il faut privilégier le fait maison, les céréales riche en acides aminés essentiels comme le petit épeautre, bien faire tremper et bien rincer ses légumineuses, et occasionnellement s’accorder des choses plus industrielles mais je pense que l’essentiel est de se détacher de la consommation ancienne et avoir une nouvelle alimentation avec de nouvelles saveurs dans ce cas 😉

  • Bonjour , je n’aime pas du tout le lait et je bois des laits vegetaux .
    Vers lesquels me diriger pour limiter les dégâts svp ?

    Merci

    • Bonjour, le lait végétal sans sucre ou amidon rajouté est, normalement, sain après le mieux reste celui fait maison mais vous pouvez vraiment choisir celui que vous préférez 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *