La Naturopathie (définition, outils, écoles, secte ? )

Hello mes petits coquelicots ! Comment allez-vous ? Il ne fait pas trop froid chez vous ? Bon, aujourd’hui je vous retrouve avec un article qui m’a été demandé plusieurs fois (je crois que toutes les blogueuses en formation de Naturopathie ont vécu cette situation) et ça se comprend car c’est une discipline vraiment passionnante, n’est-ce pas Grand-mère feuillage ? (Oui toujours des références très matures ah ah !) Entrons dans le vif du sujet si vous le voulez bien…

La Naturopathie qu’est-ce que c’est ?

Alors, pour commencer on va déjà dire ce que n’est PAS la Naturopathie.

  1. Ce n’est pas uniquement se soigner par les plantes (cette médecine existe déjà et il s’agit de la phytothérapie !)
  2. Ce n’est pas non plus une pratique ésotérique dénuée de toute rationalité et se basant sur des hypothèses ou des rites spirituels (quoique certaines écoles n’y sont pas très loin…).
  3. Ce n’est pas une médecine qui déteste ou renie la médecine allopathique conventionnelle, elle a juste une perception différente de cette dernière. La médecine allopathique est LA médecine de l’urgence et de certaines pathologies graves nécessitant des actes chirurgicaux. Oui, un Naturopathe ne va pas prétendre pouvoir opérer une personne ou s’occuper d’un patient en état d’urgence (brûlures graves, amputation, AVC, etc… la liste est longue). Il faut savoir connaitre ses limites de compétences, et voici donc celle du Naturopathe qui doit laisser sa place au médecin dans certains cas. Dans un monde utopique, médecins et naturopathes devraient travailler ensemble, en complémentarité, mais malheureusement, la médecine se sent « concurrencée » et cela ne donne jamais de bonnes relations.
  4. Et pour finir, ce n’est pas une médecine douce ! La médecine douce se concentre uniquement sur les symptômes et non sur la cause de la maladie (comme les allopathes), mais au lieu de donner des médicaments de synthèse, ou autre traitement allopathique, on se servira de plantes, tisanes et autres remèdes de grand mère.

Bon d’accord, on sait ce que n’est pas la Naturopathie, mais alors qu’est-ce que c’est exactement ?! La Naturopathie est une médecine dite « traditionnelle » comme l’Ayurveda ou la MTC (Médecine traditionnelle chinoise). C’est une médecine de prévention, mais aussi une science permettant de maintenir l’individu en bonne santé en prenant en compte l’entièreté de cette personne : son passé, son « terrain », sa vitalité, son mode de vie etc.  Un naturopathe est un éducateur de santé, de même qu’il peut accompagner les personnes suivies en allopathique pour soulager certains symptômes (pour ne pas dire soigner la cause dans certains cas…)

Les 4 concepts fondamentaux de la Naturopathie sont :

  • le vitalisme → force vitale du corps qui permet une auto-guérison, différente de l’âme ou de l’esprit, voyez ça comme « l’instinct de survie » du corps.
  • le causalime → contrairement à la médecine allopathique et la médecine douce qui agissent uniquement sur le symptôme de la pathologie, la Naturopathie elle, va s’intéresser à la cause des causes, l’origine de la maladie.
  • l’ humorisme → le corps contient plusieurs liquides (sang, lymphe, liquide interstitiel…) qu’on appelle des « humeurs », et en fonction de leur qualité ou de leur déséquilibre dans le corps , certaines pathologies peuvent apparaître.
  • l’ holisme → c’est le fait d’avoir une vision holistique, en prenant en considération l’environnement, le mode de vie et les antécédents de la personne.

Quels sont les outils du Naturopathes ?

En médecine allopathique, le médecin a recours à la pharmacopée, les radiothérapies ou encore la chirurgie. En médecine douce, on retrouve des remèdes à base de plantes, épices, tisanes etc. En Naturopathie, il y a plein d’outils possibles en fonction de la spécialisation de chacun mais il y en a qui sont « la base » si je puis dire ainsi.

Le premier, et non le moindre, c’est l’alimentation ! Oui, oui, vous connaissez surement ce célèbre adage d’Hippocrate « Que ton alimentation soit ta première médecine ». C’est totalement vrai, si vous saviez le nombre de cas qui ont été nettement amélioré rien qu’avec un rééquilibrage alimentaire et une alimentation vivante riche en nutriments !

Ensuite, vous avez l’aromathérapie, la phytothérapie, l’oligothérapie (thérapie avec les oligo-éléments) et la micro-nutrition (thérapie par les micro nutriments comme les minéraux, les vitamines etc…).

Pour aller un peu plus loin, on retrouve aussi l’hydrothérapie (avec l’eau en interne ou externe), la réléxologie et la gestion du stress.

Beaucoup de personnes naturopathes ont fait plusieurs formations afin de se spécialiser ou de rajouter une corde à leur arc, mais attention, un naturopathe qui a « trop » de facettes peut difficilement être bon car il ne sera pas spécialisé dans quelques domaines mais il sera un touche à tout et ceci de manière superficielle. Ne vous fiez pas aux étiquettes, un bon naturopathe saura reconnaitre si c’est dans sa capacité ou s’il connait un collègue plus compétent dans tel ou tel domaine (comme les maladies auto-immunes, ou le traitement des métaux lourds etc.)

Quel est mon parcours ?

Aujourd’hui je suis plus qu’épanouie dans ma formation, et cela n’a pas toujours été le cas malheureusement. Pour faire simple, j’ai été inscrite à deux écoles avant de m’inscrire et de commencer là où je suis actuellement. La première est célèbre et c’est le CENATHO. Alors mon but ici n’étant pas de me créer des soucis mais juste de faire part de mon expérience. Ce n’est plus un secret, je suis de confession musulmane et je porte le foulard. J’assistais donc à mon premier jour de cours, et lors de la présentation j’ai appris que des ateliers de massage en culotte et en groupe (donc visible par toute la classe) étaient obligatoires pour cette formation et que je ne pouvais pas les effectuer habillée. Cette information ne m’a pas été indiquée avant mon inscription alors je suis tombée de haut ! Je devais choisir entre ma pudeur et ma formation (même si je ne portais pas le voile je n’aurai jamais accepté de me mettre quasiment nue devant plusieurs personnes dont des hommes!). Le directeur est très aimable, et a été très compréhensif face à ma situation. Jai essayé de trouver une solution avec lui mais de toute façon on devait passer dans cette tenue devant un jury composé probablement d’hommes aussi et donc si je ne souhaitais pas enlever mon voile (ce qu’il respectait) et bien je ne pouvais pas valider ma formation. Il m’a donc dirigé vers une école toute nouvelle en Seine et Marne (77) qui, « soit disant », était musulmane et donc je n’aurai aucun soucis car aucune autre école ne pourrait accepter avec le voile…

Bon, d’accord alors me voilà remboursée, et je suis aller m’inscrire dans cette fameuse école pleine de promesses et de belles paroles. Au début, le programme semblait génial, il y avait un aspect scientifique mis en avant et des professeurs qu’on nous vendait comme étant très compétents. Ce n’était qu’illusoire, je ne suis pas du genre à répandre de mauvaises paroles, mais cette école ressemblait de près et de loin à une secte (oui, oui!) avec tout bon gourou qui se respecte. Mon mari me disait que j’avais changé, dès que je parlais du directeur de l’école il avait l’impression qu’on était en émerveillement devant lui. Effectivement, quand j’y repense, nous avions l’impression que tout ce qu’il disait n’était que vérité (merci l’hypnose…). J’y ai laissé presque 3000€  sans aucun réel apprentissage, avec un programme vide et des personnes mal intentionnées. Ce n’est pas juste moi comme certaines personnes pourraient le croire, mais presque deux classes entières qui sont parties juste avant la fin de l’année quand on s’est enfin rendu compte qu’il y avait anguille sous roche. Les dirigeants esquivaient toutes nos questions, car oui même en cours, nous n’avions pas le droit de poser des questions ou alors on avait ce genre de réponse « vous verrez bientôt »… Certaines ont reçu des menaces car on parlait un peu trop et on posait un peu trop de question (je vous laisse deviner dans quelle partie j’étais et j’en ai fais les frais). Les locaux étaient filmés, nous étions espionnées, lorsque j’ai exigé un entretien pour un remboursement on nous a interdit à mon mari de rentrer dans la pièce et je devais me retrouver seule avec le dirigeant de l’école dans une salle sombre et isolée… Un comportement tout à fait normal me diriez vous ? Sachant que ce sont des adeptes de l’hypnose et que leurs cobayes préférés sont leurs élèves. N’ayant pas accepté cet entretien dans ces conditions, nous sommes repartis bredouilles. Honnêtement, nous avions eu « la chance » (même si je ne crois pas en la chance mais en Dieu)  d’être une classe très soudée et unie et ça a été notre force pour ouvrir les yeux ensemble. Ce qui n’a pas été le cas de la classe qui restait car le dirigeant les avait monté les unes contre les autres avec ses techniques de PNL et d’hypnose… Voilà pourquoi malheureusement, certaines personnes sont encore là-bas et les défendent, et j’ai beaucoup de peine pour elles…

Ceci n’est que mon histoire, mais d’autres personnes de l’école ont eu des problèmes encore plus graves que ce soit d’ordre financier ou psychologique …

BREF ! C’est un passage de ma vie très difficile, j’ai mis du temps à m’en remettre d’un point de vue psychologique, et ma nouvelle école, l’IFSH, m’a totalement remonté le moral ! Je suis plus que satisfaite de cette école qui a des professeurs très compétents, et dès le premier cours, j’ai compris ce qu’était vraiment la Naturopathie et que j’allais ENFIN mettre les pieds dedans. Fin septembre, j’entame ma deuxième année là bas et j’ai vraiment hâte ! Cette formation est possible en présentiel 1 fois par mois tout le week-end ou par correspondance. Je ne conseille pas trop en correspondance car la Naturopathie ça se vit, ça se partage entre expériences, et je le vois avec toutes mes annotations en plus de mes livrets. Niveau tarif c’est 2500€ l’année payable en 5 fois sans frais. Vous pouvez la faire sur 2 ans, ou en accéléré sur 1 an avec 2 week-ends par mois (mais le prix sera le même que 2 année).

Mes conseils pour bien choisir votre école

  1. École de longue date : afin d’éviter les problèmes que j’ai eu, je vous conseille vivement d’aller dans une école avec minimum 20 ans d’expérience et de vécu, ça vous évitera de vous retrouver dans une secte comme moi…
  2. École certifiée :  choisissez une école qui a été certifiée par un organisme sérieux de Naturopathie, sachant que malgré ce qu’on nous fait croire, la FENAHMAN n’est pas la seule association de qualité et leurs écoles ne sont pas toutes forcément les meilleures.
  3. École avec un programme clair et précis : attention aux écoles avec des programmes qui vont parler d’autre chose que de la Naturopathie comme les autres médecines traditionnelles ou les choses plus spirituelles, car les cours sur la vraie Naturopathie risqueront d’en pâtir. Choisissez une formation de Naturopathie, puis par la suite, si vous le souhaitez, une formation dans tel ou tel domaine plutôt que de survoler chaque matière.
  4. École avec des élèves diplômés : ça peut sembler bizarre, mais par exemple l’école (sectaire) n’avait aucun étudiant diplômé encore, et nous sortait plein d’excuses… Demandez autour de vous, dans des forums, ou allez voir directement des naturopathes sérieux, ils vous orienteront sur leur propre formation.
  5. École ouverte d’esprit : si l’école n’est pas ouverte d’esprit et fait déjà des préférences sur certaines catégories sociales, comment pourront-ils faire de bons naturopathes si ces derniers finissent aussi fermé d’esprit ?
  6. École à un prix raisonnable : beaucoup pensent que si une école n’est pas à 6000€ l’année (comme certaines), cela veut dire qu’il n’y a pas de qualité et bien c’est faux, mais faites tout de même attention aux formations à moindre coût comme celles qu’on retrouve sur internet, ça peut être une base, mais aucunement une formation permettant à elle seule d’exercer en tant que praticien en Naturopathie.

 

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu et vous aidera dans vos démarches. Gros bisou et à la prochaine ♥

1 Comment

  • Salem Aleykoum !! Merci beaucoup pour cet article encore bien riche <3 !! La naturopathie m'attire de plus en plus j'ai voulu m'inscrire à l'ISFH mais c'est complet snif snif je suis dépitée car pas de nouvelle session avant septembre 2018 !! Alors j'ai cherché et ce qui ressortait le plus c'est l'ADNR qui se présente en E-learning et un peu de Presentiel pour les stages comme la reflexologie ! Est ce que tu connais ? Si oui qu'en penses tu ? Et si tu as d'autre adresses je suis preneuse stp ça me dépite de devoir attendre encore une année !! Merci :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *