Désolée, Pardon, Merci, Je m’aime.

Hello, je vous retrouve aujourd’hui avec un article un peu spécial que j’avais laissé en suspens pendant plusieurs mois. Et non cet article n’a rien de mégalo, je vous rassure.

Pourquoi dans notre société devrions-nous avoir honte de nous aimer ? Au contraire, on a plutôt une fâcheuse tendance à noircir le peu de confiance qui rayonne en nous. Si vous entendez une personne tenir ce propos devant une autre personne comment réagiriez-vous ?

« Tu es laide, non mais regarde toi tu ne ressembles à rien ! Comment oses-tu sortir avec cette tête ? De toute façon tu seras toujours moche ! Tu ne sers à rien, et puis regardes ton corps il est difforme tu ne peux même pas rentrer dans du 34, tu ne trouveras personne qui ne t’aimeras comme tu es. Ta vie est fade, monotone, ratée, tu n’arriveras jamais à rien ! »

Cela vous choquerait sûrement autant que moi et vous vous demanderiez comment on peut être aussi méchant envers quelqu’un qui ne nous a rien fait ?! Et bien sachez que beaucoup d’entre nous font la même chose envers leur propre personne… C’est triste n’est-ce pas ?

C’est pourquoi je vais vous livrer une lettre d’amour destinée à moi-même, ou plutôt une déclaration faite grâce au mégaphone de ma petite voix intérieure s’adressant à l’ensemble de mon corps.

«Ô petit corps, cela fait plus de 25 ans que tu es là pour moi, à mes côtés en essayant de me soutenir aussi bien que tu l’as pu. Malgré toutes les insultes que j’ai pu t’adresser, les défauts que j’ai pu te trouver, les blessures que j’ai pu te causer, la fatigue que je t’ai imposée, la dure vie que je t’ai menée, tu es encore là. Non seulement tu ne m’as pas laissée, mais en plus tu t’es battu pour moi chaque seconde, pour que le cycle de la vie continue. Je n’ai pas été assez reconnaissante envers toi et je te demande pardon, je te remercie pour tout et je t’aime. 

Ô vous, mes millions de cellules qui ne cessent de travailler tous les jours, 24h/24 sans repos, sans RTT, sans vacances. Vous qui êtes de véritables usines haut de gamme parfaitement créées rien que pour moi, je vous demande pardon pour le mal que je vous ai causé à travers des attaques internes et externes dont j’étais inconsciente. Je vous remercie d’avoir redoublé d’effort pour rester opérationnelles. Je vous aime.»

Votre corps est le seul et unique endroit dans lequel vous resterez tout au long de votre vie. Il travaille avec acharnement pour lutter contre les maux de la vie, rien que pour vous. Il a un droit sur vous et vous avez des devoirs envers lui. Vous devez l’aimer, le remercier, le faciliter, le respecter. Apportez lui ce dont il a réellement besoin et non pas ce que la société vous vend. Chouchoutez le à travers votre alimentation, votre activité physique, votre spiritualité et votre amour. Plus vous serez reconnaissant envers lui et envers la vie qui vous a été donnée, plus vous vous sentirez en paix et en harmonie avec vous même et cela se reflétera sur votre visage qui s’illuminera d’une beauté sans pareil.

Désolée. Pardon. Merci. Je t’aime.

6 Comments

  • Salem Aleykoum, c’est simple ton article m’a mis les larmes aux yeux car j’ai peu être dix ans de plus que toi et pourtant la premiere partie ou tu parles le mal qu’on fait a soit même en s’insultant en se dénigrant résonne en moi !! Ton article fais du bien j’espere pouvoir me réconcilier avec mon corps c’est pas évident 🙁 merci <3

    • Wa ´Alaykum salam ma belle j’espère que cet article pourra être une cause d’amour envers ton corps, je sais que ce n’est pas évident tous les jours mais ne serait-ce que de faire l’effort d’essayer et d’en prendre conscience c’est un grand pas ❤️

  • Je savais que j’allai aimer cet article. Tu a mis les mots où il faut, comme il faut. Je partage tellement cet état d’esprit et ça fait un bien fou de lire ça. Bisouuus ma bichette ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *