Des Msemens sains, c’est possible !

Hello mes petits coquelicots ! J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui avec une nouvelle recette orientale venue tout droit du Maghreb que j’ai réadapté en version saine. Oui vous connaissez mon amour pour leurs pâtisseries, je vous avais d’ailleurs proposé 3 recettes de gâteaux orientaux vegan et sains ! Là je m’attaque aux célèbres crêpes feuilletées appelées « msemens » en version sucrée ou « mhajeb » lorsqu’elles sont garnies en version salé. Habituellement on les fait avec de la semoule fine de blé, de l’huile et du beurre, mais pas cette fois. Beaucoup (pour ne pas dire tout le monde) pense que réaliser des msemens sains est impossible dans la mesure où cela nécessite du gluten pour donner l’élasticité tant recherchée dans cette recette. Alors, déjà il faudrait comprendre que le mythe du gluten mauvais pour la santé est faux, j’ai déjà rédigé un article sur le sujet, et sachez que l’intolérance au gluten (en dehors des coeliaques) n’existe pas, il s’agit de l’intolérance au blé mais cela est déjà expliqué dans l’article. Ici nous allons donc bannir le blé (comme dans toutes mes recettes) et laisser place au Kamut qui n’a jamais été modifié ou alors le grand épeautre complet (très légèrement modifiée). Allez, aux fourneaux !

 

200 gr de farine de Kamut

200 ml d’eau tiède

1 pincée de sel

Huile de coco

 

  1. Dans le bol de votre robot, ou dans un saladier, versez la farine et le sel en mélangeant bien, puis ajoutez l’eau petit à petit tout en pétrissant.
  2. Il faut pétrir jusqu’à obtenir une pâte bien lisse, bien élastique donc cela mettra un certain temps si vous le faites à la main.
  3. Si vous voyez que la pâte n’est pas assez élastique, rajoutez petit à petit de l’eau tiède en plus. Normalement la pâte finit par s’enrouler autour du crochet de votre robot quand elle est prête.
  4. Sur un plan de travail propre, versez de l’huile de coco pour empêcher que votre pâte ne colle, puis déposez votre pâton en le divisant en plusieurs portions.
  5. Étirez votre pâte à l’aide de votre main, ou d’un rouleau si vous n’avez pas encore la technique, s’il y a des trous ce n’est pas très grave.
  6. Ensuite, repliez un côté jusqu’au centre, badigeonnez d’huile de coco la partie, puis repliez un autre côté, en badigeonnant d’huile de coco toujours entre les couches de pâtes jusqu’à avoir replié vos 4 côtés. Il faut y aller généreusement avec l’huile de coco pour obtenir un beau feuilletage.
  7. Cette partie étant compliquée à décrire, je vous met ici une vidéo avec la technique afin que vous puissiez voir le pliage.
  8. Enfin, badigeonnez bien le dessus et le dessous de votre crêpe avec l’huile de coco et étalez la plus finement, avant de la faire cuire sur une poêle bien chaude.
  9. La crêpe doit être dorée de chaque côté.

Servez nature, avec un mélange de miel et fleur d’oranger, ou avec du sirop d’érable pour une version vegan, c’est une pure merveille on en raffole à la maison !

 

J’espère que cette recette vous aura plu, quant à moi je vous dis à la prochaine ♥

 

2 Comments

  • Baraja Llahou fik, tu m’as ouvert les yeux, pourquoi ne pas trouver une farine alternative pour remplacer la farine blanche dans nos gâteaux, tartes, boulanges ! Je vais modifier ça petit à petit in sha Allah et d’ailleurs essayer des m’semen avec une autre farine orge ou sarrasin n’ayant pas de kamut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *