Cuisiner sain c’est bien, avec du matériel sain c’est mieux !

Hello mes petits coquelicots ! J’espère que vous allez bien en cette période festive pour certaines (oui oui, je vous vois les petites gourmandes…). Aujourd’hui je voulais vous parler d’un sujet qui m’a énormément été demandé, notamment sur Snapchat. Vous le savez très bien maintenant, je suis une adepte de la cuisine saine, équilibrée et gourmande mais beaucoup oublient un point essentiel en cuisine (ou en pâtisserie) : la qualité des ustensiles. J’ai voulu faire un article spécial « matériel sain » pour que tout le monde puisse retrouver ces informations facilement. Je précise tout de même que cet article n’a pas pour but de vous faire culpabiliser ou de vous inciter à jeter toute votre cuisine attention, c’est uniquement à titre informatif et pourquoi pas, changer au fur et à mesure votre matériel si vous le souhaitez.

Avant de commencer, je dois vous expliquer une chose essentielle qui vous permettra de comprendre plus facilement pourquoi on peut utiliser certains ustensiles pour une recette et pas pour une autre. C’est la chaleur qui sera prise en compte pour déterminer la nocivité ou non d’un matériau. Lorsque une matière est chauffée à une certaine température, des particules vont migrer dans les aliments, et croyez-moi, ces particules ne sont pas vraiment nos copines, donc pour des préparations froides c’est « sain » mais pour des préparations chaudes on oublie ! Enfin, je ferais un récapitulatif des matériaux à éviter (et pour quelles raisons) tout en bas de l’article, donc pas de panique tout sera expliqué.

 

Préparation des aliments

Pour préparer nos mets gourmands, nous avons besoin de bols, saladiers ou encore cul de poule (même si je ne vois pas trop la ressemblance avec la poule…). Préférez-les en verre, en bois ou en acier inoxydable car ce sont vraiment les matières les plus saines, nobles et les plus résistantes (notamment Pyrex pour le verre). On oublie les saladiers en plastique, sauf si c’est pour une préparation qui n’est pas chaude mais le mieux reste d’éviter cette matière. Nous utilisons aussi des fouets, spatules, rouleaux à pâtisserie, des passoires etc…  Beaucoup sont tentées par le plastique et le silicone encore une fois, mais grave erreur, à moins d’en avoir d’autres pour les préparations chaudes (chocolat fondu, crème pâtissière et j’en passe…). Personnellement je préfère être minimaliste et n’avoir que l’essentiel donc pour ma part mes ustensiles sont tous en acier inoxydable et/ou en bois. Venons-en à la maryse ou spatule en silicone qu’on utilise et qui est très pratique il faut se l’avouer, privilégiez celles en silicone platine, que vous trouverez plus facilement sur internet je pense. Idem pour vos robots, mixeur, blender essayez de privilégier des matériaux qui ne soient pas nocifs, le mieux étant les contenants en verre, ou inox sinon, si c’est en plastique vérifiez la qualité du plastique car certains sont moins pire on va dire, mais j’y reviendrai plus bas.

(mes ustensiles sont tous en bois ou en inox, sauf la maryse en silicone platine)

 

(mes trois saladiers, deux en verre Pyrex et un en bois de cannelle)

 

Cuisson des aliments

Dans cette rubrique, nous allons surtout parler de la batterie de cuisine (poêles, casseroles…), de cuiseur, de moules et de papier cuisson.

Batterie de cuisine : privilégiez l’acier inoxydable 18/10 français ou européen (pas du made in China svp), le fer, la fonte, le cuivre et la céramique sans vernis. Oubliez l’aluminium et les revêtements anti-adhésifs même « pseudo naturel » comme j’ai pu voir sur certaines poêles en pierres avec un revêtement (en général il s’agit de PFTE /téflon) même si ces dernières sont sans PFOA. L’acier inoxydable est naturellement anti adhésif lorsqu’il est bien culotté (explication ici du culottage) et les grands chefs utilisent l’acier inoxydable même pour les oeufs, les crêpes, donc non ça n’accroche pas. D’ailleurs j’ai toujours vu ma grand mère faire ses crêpes et ses oeufs sur le plat dans une poêle ancienne sans revêtement mais très bien culottée avec le temps, et elle les réussit toujours à merveille ! Pour ma part, ma crêpière De Buyer (lien ici) se culotte au fil des utilisations et elle n’accroche pas plus qu’une crêpière en téflon.

(la crêpière De Buyer après le culottage)

 

Cuiseur, cocottes, etc : Pour vos cuiseurs à riz, cuiseur vapeur, cocottes etc oubliez aussi le téflon ou la céramique recouverte de vernis et privilégiez des matières saines. Il existe des cuiseurs en acier inoxydable assez coûteux je dois l’avouer, sinon faites comme moi et utilisez un panier en bambou que vous placerez au dessus d’une casserole d’eau bouillante, c’est tout aussi efficace pour cuire à la vapeur et très économique ! Je laisse toujours bien sécher le panier en hiver je le met sur le radiateur) avant de le ranger pour éviter les moisissures, en 10 minutes voir moins, mes légumes sont cuits. Pour les cuissons à l’étouffée, rien de mieux que la fonte ou la terre cuite sans vernis. J’utilise une cocotte (4-5 personnes) et un petit tajine (2-3 personnes)  bruts (lien ici) fabriqués de manière artisanale dans des petits villages au Maroc que je place au four à basse température, ou sur les plaques de cuisson directement.

(ma cocotte artisanale 100% authentique et sans vernis)

 

(mon cuiseur vapeur en bambou, une solution pratique, économique et écologique)

 

Moules : Je me répète, mais privilégiez les moules en verre ou en acier inoxydable, mais évitez ceux en aluminium, téflon ou en silicone peroxydé bien répandu sur le marché français.

(deux de mes 5 moules en verre pyrex : un grand et un petit carrés, un rond, un moule à cake et un moule à tarte)

 

Papier cuisson : Déjà, l’aluminium c’est à bannir clairement, pour vos papillotes faites les dans du papier cuisson non blanchi ou dans des petites cocottes en verre individuelles. Le papier cuisson doit être non blanchi (la couleur du papier est marron) car sinon il est blanchit au chlore et le tout est chauffé à plus de 180° dans votre four et en contact avec vos aliments que vous avalerez juste après… Je sais qu’il existe des tapis de cuisson lavables et donc réutilisables, et cela fût un long parcours pour trouver comment le choisir. Depuis 2 ans j’achète le papier non blanchi certifié FSC mais il est pas donné faut être honnête, donc je voulais une solution économique et saine tout de même. La plupart des tapis sont anti-adhésifs avec un revêtement en PFTE (téflon) donc hors de question même s’ils sont sans PFOA. En revanche, il existe des tapis en silicone peroxydé mais aussi des tapis en silicone platine et c’est ce dernier que je compte tester donc je mettrais à jour cet article lorsque je l’aurai commandé et utilisé plusieurs fois (lien ici).

 

Conservation des aliments

Pour conserver ses préparations on utilise les célèbres Tupperware, mais encore une fois, veillez à ce que votre plat ait bien refroidi avant de le transvaser dedans car il s’agit de plastique, qui au contact des aliments chauds, peuvent transmettre des particules nocives aux aliments. Sinon il y a aussi des boîtes hermétiques en verre, ou des bocaux un peu plus chers soit, mais nettement plus sains. Et idem, on oublie l’aluminium et le papier étirable en plastique (déjà très mauvais d’un point de vue santé et écologique) que vous pouvez remplacer par des wraps à la cire d’abeille comme je vous avais présenté dans cet article, à savoir qu’il est très simple de les faire soi même, je vais bientôt tester d’ailleurs, ou encore des tissus avec un élastique comme ici qui remplissent parfaitement la fonction pour recouvrir vos plats au frigo.

(Boîte hermétique en verre (couvercle en « bon » plastique, bocal hermétique et tissu en cire d’abeille)

En résumé

Les matériaux à éviter

Le silicone peroxydé très bas de gamme et de mauvaise qualité, il est interdit en Allemagne et en Suisse voici un article qui explique très bien le sujet.

L’aluminium, cela me parait évident avec toutes les polémiques santé qu’il y a eu mais vous pouvez trouver un bon nombre d’informations sur les dangers de l’aluminium pour la santé.

Le téflon ou PFTE est reconnu comme étant nocif, voici un article sur le sujet, et actuellement on ne sait pas de source sûre et indépendante que le téflon sans PFOA est inoffensif donc mieux vaut prévenir que guérir comme on dit si bien !

La céramique ou terre cuite recouverte de vernis ou émail pouvant contenir du plomb et autres substances toxiques

Les plastiques en rouge si dessous (même si vaut mieux ne pas en utiliser tout court si on peut car je ne pense pas qu’on soit véritablement bien informé sur le sujet)

 

Les matériaux à privilégier

Le verre

La terre cuite, céramique sans vernis

Le bois / bambou

L’acier inoxydable 18/10 (européen si possible, évitez le marché asiatique)

Le fer

La fonte

Le cuivre

Le silicone platine

 

Mes recommandations

Je vous recommande vraiment la marque De Buyer qui est 100% française et de grande qualité. J’ai refait ma batterie chez eux au fur et à mesure, comme ma poêle en tôle ou ma crêpière. Vous avez d’autres marques sérieuses comme Baumstal et CristelVous avez un large choix d’ustensiles sur le site Vidélice avec beaucoup de bons produits.

(mon tajine sans vernis)

J’espère que cet article assez long mais nécessaire, vous sera utile et vous aura plu ! N’hésitez pas à me faire part de vos avis en commentaires ou sur les réseaux sociaux, quant à moi je vous dis à bientôt ♥

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *